2017

La France dans la mouvance européenne sur l’enseignement des langues

L’Education nationale a récemment publié deux notes d’informations à propos des derniers travaux des services statistiques Eurydice et Talis sur l’enseignement des langues étrangères à l’école. La France est depuis 2015 un des pays européens proposant l’enseignement d’une langue étrangère dès 6 ans. Il faut savoir que l’enseignement des langues commence de plus en plus tôt (jusqu’à 3 ans à Chypre) selon la DEPP (direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance).

La langue étrangère étudiée qui s’impose dès l’école primaire est l’anglais, « première langue étrangère étudiée en Europe avec 79 % des élèves en élémentaire, 97 % des élèves du niveau collège et 94 % des élèves au niveau lycée d’enseignement général. » En deuxième temps vient le français, « appris par 34 % des élèves du niveau collège et 23 % des lycéens ». Puis l’allemand étudié « par 23 % des collégiens » et enfin l’espagnol pour 13 % d’entre eux. Aujourd’hui, seulement quatre pays font débuter l’apprentissage obligatoire d’une deuxième langue étrangère à l’école primaire (le Danemark, l’Estonie, la Grèce et la Lettonie).

La deuxième note d’informations rend compte de la formation des enseignants de langues étrangères. Elles s’élèvent entre 4 et 5 années d’études en France et notre pays est le deuxième d’Europe à permettre aux enseignants de voyager à but professionnel après l’Espagne et non loin de la Lettonie et de l’Italie.

Lire la note d’Eurydice

Lire la note « L’apprentissage des langues vivantes étrangères dans l’Union européenne : formation initiale et mobilité des enseignants du secondaire inférieur »

Article inspiré par Touteduc

Catégorie(s) : Actualités, Articles, Enseignement sous contrat, Presse • Mot(s)-clef(s) : , • [ Permalien ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *