2017

L’Ecole du Service à la Personne : une proposition éducative qui réussit

Il existe aujourd’hui très peu de lycées professionnels indépendants non mixtes pour qui un certain ethos est important dans le programme éducatif. Voilà pourquoi cet établissement fait ici l’objet de notre intérêt. Les prochaines portes ouvertes de l’ESP se tiendront le 10 juin prochain de 10h à 15h.

Entretien avec Emmanuelle Vidal, directrice de l’établissement pour qui le savoir, le savoir-faire et le savoir être, se conjuguent ensemble.

Pourriez-vous présenter ce qui fait la spécificité de votre établissement ?
L’Ecole du Service à la Personne est un lycée professionnel qui prépare des jeunes-filles au BEP ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne) et au bac professionnel ASSP. Les jeunes y sont sélectionnées pour leur motivation car nous considérons qu’il n’est pas possible de se mettre au service des autres « par défaut ». Il est fondamental pour nos élèves qu’elles valorisent les métiers du service à la personne et qu’elles comprennent la nécessité d’une bonne formation pour être compétentes. C’est un bac assez difficile, nécessitant beaucoup de connaissances dans de nombreux domaines, il faut donc des capacités suffisantes dans l’apprentissage et les matières générales.
Nos petits effectifs nous permettent de très bien suivre et encadrer nos élèves. Notre statut hors contrat oblige nos élèves à passer toutes les épreuves en ponctuel (dans les établissements publics et privés sous contrat. Les épreuves professionnelles sont en contrôle continu ainsi que les maths et la physique). Nous sommes donc dans l’obligation de leur donner une formation rigoureuse, exigeante et de très bonne qualité pour qu’elles aient toutes leurs chances au bac. Elles sont donc nécessairement très bien préparées pour leur travail et les études supérieures, elles donnent toujours toute satisfaction en stage.

« Nous sommes des petites classes ce qui permet d’être dans sa formation complètement et cela permet aux professeurs de mieux nous aider. J’ai choisi cette école parce que c’est une très bonne école et que les professeurs sont là pour nous aider. »(Alexandra B.)

Y a-t-il un profil-type d’élèves accueillies dans votre école ?
Nous accueillons en seconde des jeunes-filles sortant de 3ème ou de seconde générale. Nous pouvons accueillir en 1ère des jeunes-filles titulaires d’un CAP petite enfance. Et comme je le disais précédemment, nous encourageons avant toute autre chose les élèves motivées par ces métiers. Cette formation intéresse des jeunes-filles ayant le désir de travailler dans le secteur des services à la personne: petite enfance, handicap, grand âge et qui préfèrent une approche plus concrète, ancrée dans le réel.

Comment se compose l’emploi du temps des élèves de L’ESP ?
L’enseignement comporte, à part égale, des matières générales et des matières professionnelles :

  1. Matières générales (16h00): Français, Histoire Géographie, Mathématiques, Physiques, Anglais, Arts Appliqués, Eco-gestion, Anthroplogie, Sport.
  2. Matières professionnelles, réparties en 3 pôles:
    • pôle 1 (6h): ergonomie-soins (aide aux repas, à la toilettes, à l’habillage, prise des constantes….), biologie, microbiologie.
    • pôle 2 (6h): animation (techniques d’animation, conception et mise en œuvre de projets…), sciences médico-sociales.
    • pôle 3 (3h): services à l’usager (entretien des locaux, du linge, préparation de collations, bio-nettoyage…), nutrition.

Ce bac est très récent puisqu’il a été créé en 2011 pour une première session en juin 2014.
Le BEP se déroule en juin en fin de première et comporte 6 épreuves : 2 épreuves professionnelles pratiques et 3 épreuves écrites et le sport.
Pour le Bac il y a 14 épreuves au total dont 7 écrites, 6​​ pratiques et orales et le sport.

Quel encadrement pédagogique est prodigué aux élèves ?
Les petites classes permettent aux élèves d’être comprises par les professeurs qui peuvent cerner leurs besoins et leur marge de progression. Ceux-ci sont diplômés et toujours en activité ce qui leur permet de transmettre un savoir-faire riche,concret et d’actualité, nécessaire à l’appréhension du monde du travail.

« Les professeurs qui sont pour certains des professionnels de santé, entourent et soutiennent chacune des élèves. Je peux dire en toute sincérité que jamais je n’ai regretté la décision de m’inscrire dans cette école. » (Soline M.)

« C’est une école où les professeurs sont attentifs et ne veulent que le bien et la réussite de leurs élèves. » (Alexandra B.)

La spécificité des lycées professionnels est d’introduire au monde du travail. Quels dispositifs avez-vous mis en place pour combiner temps des savoirs et du savoir-faire ?
Au cours de leurs 3 années de formation les élèves doivent faire au moins 22 semaines de stage dont au moins 10 auprès d’adultes non autonomes. Considérant l’importance de la formation lors des stages et la motivation que cela donne aux élèves, nous avons décidé, à partir de la rentrée prochaine, de prévoir 25 semaines de stage au total: 7 en seconde, 9 en première et 9 en terminale. Les stages peuvent se faire en crèche et école maternelle pour les secondes, en EHPAD, instituts médico-sociaux (FAM, MAS…) en première et terminale. Nous choisissons, dans toute la mesure du possible, des lieux de stage en accord avec la formation que nous donnons aux élèves, spécialement dans son aspect humain: regard porté sur la personne dépendante.

Entre l’accès au monde du travail et les études, quels sont les débouchés après L’ESP ?
Les élèves sortant de l’ESP sont titulaires d’un Bac pro leur permettant d’entrer immédiatement sur le marché du travail si elles le désirent. Elles ont, grâce à leur formation en classe et en stage, acquis toutes les compétences nécessaires pour travailler dans un secteur qui embauche. Plusieurs de nos élèves de première et de terminale ont obtenu un travail dans une de leur structure de stage pour cet été. Nous les encourageons vivement à poursuivre leurs études. Elles peuvent s’inscrire à des BTS (ESF et SP3S particulièrement), passer des concours infirmière, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, moniteur éducateur, aide soignante, auxiliaire de puériculture.

Quels sont les premiers résultats de l’ESP ?
Nous n’avons pas encore de résultats de bac car notre première promotion le passe cette année. L’année dernière pour le BEP, 4 élèves sur les 5 présentées l’ont très bien réussi. Celle qui ne l’a pas eu avait de réelles difficultés de santé et a donc du rater beaucoup d’heures de cours. Notre première promo sort cette année et sur nos 6 élèves, 3 sont prises en prépa infirmière (si elles n’ont pas réussi les concours auxquels elles se sont présentées) une est admissible à 2 concours d’éducateur spécialisé et elle est prise à la prépa Préfo de l’IPC, une est admise à passer les oraux d’aide soignante et la dernière a fait des demandes en BTS, elle a un rendez-vous fin avril. De nombreux débouchés sont donc accessibles après l’ESP qui procure une réelle formation humaine.

Pour plus d’informations, aller sur http://esp-paris.fr/

Propos recueillis par Claire Auban

Catégorie(s) : Actualités, Agenda, Les Ecoles indépendantes, Non classé • Mot(s)-clef(s) : , , • [ Permalien ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *