2017

Apprentissage de la lecture : quid de la formation des professeurs ?

A l’occasion de la publication des résultats de l’enquête PIRLS, sur la maîtrise de la lecture chez les jeunes élèves, qui révèle les faiblesses françaises en la matière, le linguiste Alain Bentolila dans un entretien au Figaro fait remonter les racines du mal à la formation des professeurs en matière d’enseignement de la lecture.

“Une formation sous la coupe des universitaires, qui n’apprend pas [aux enseignants] à faire classe”.
Comprendre : une formation gangrenée par les querelles idéologiques, et déconnectées de la réalité cognitive des enfants, et de leurs rythmes d’apprentissage.

Dans les ESPE (écoles supérieures du professorat et de l’éducation), la part consacrée à l’enseignement de la lecture est marginale, alors même qu’il s’agit du premier de ces fameux “fondamentaux” que le ministère entend revaloriser. Comment un enseignant qui n’a pas lui même le goût de la lecture peut-il à son tour transmettre l’amour de l’écrit et la maîtrise du verbe ?

Pas d’enseignement possible sans maîtrise des contenus académiques : c’est en tout cas le credo de l’Institut Libre de Formation des Maîtres qui forme les professeurs des écoles indépendantes depuis 2017.
Au coeur de l’enseignement de la lecture, deux formations essentielles : la formation “Spéciale CP” et la formation à la Méthode Nuyts.

Pour en savoir plus : www.ilfm-formation.com

Catégorie(s) : Actualités, Pédagogies, Réformes de l'enseignement, Tribunes libres et interviews • [ Permalien ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *