2017

Pour le financement des AVS des enfants handicapés dans le hors-contrat

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FONDATION POUR L’ECOLE

Depuis mardi, le témoignage d’Amélie et Louis, deux parents d’élèves handicapées, scolarisées dans une école indépendante, fait le tour d’Internet et des réseaux sociaux.

Partagé plus de 3 200 fois et vu par plus de 160 000 personnes en à peine trois jours, leur témoignage soulève une question importante qui est celle du financement des Auxiliaires de vie scolaire (AVS devenus AESH), et de l’inclusion scolaire des élèves handicapés scolarisés dans les écoles indépendantes :
https://www.facebook.com/louis.defautereau.1/videos/103569957073479/

A ce jour, toutes les écoles publiques ne sont pas adaptées pour accueillir les enfants handicapés comme Brune et Paola, et de plus en plus de parents se tournent vers les écoles indépendantes, comme le démontrent encore ces témoignages :
http://www.fpeei.fr/category/temoignages/handicap-obtention-davs/
https://www.facebook.com/1861244510831980/videos/1984108271878936/

Mais lorsque les parents font ce choix, pour le bien de leurs enfants, ils perdent le droit à un Auxiliaire de Vie Scolaire pris en charge par l’Etat, pourtant indispensable au bon déroulement et à la réussite scolaire des enfants handicapés. Un AVS les aide dans tous leurs gestes quotidiens (gestion du handicap, installation au bureau, prise de notes, déplacements…), et leur évite l’inscription dans un établissement médico-éducatif, beaucoup plus coûteux pour l’Etat.

En raison de cette situation discriminante, ce sont à la fois l’Auxiliaire de vie scolaire, les transports qui ne sont plus remboursés et la scolarité des enfants qui sont à la charge des familles, comme celle d’Amélie et Louis qui n’ont pas eu d’autre choix que celui des écoles indépendantes.

Cette double peine est une charge lourde pour toutes les familles qui décident de confier leurs enfants aux écoles indépendantes à défaut d’école publique adaptée dans leur secteur.

La Fondation pour l’école s’associe donc à l’appel d’Amélie et Louis et fera tout pour porter leur message auprès des autorités compétentes et en particulier Madame Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat en charge du handicap.

La Fondation pour l’école prie les autorités compétentes de mettre en place le financement systématique des AESH, quelle que soit l’école dans laquelle les enfants handicapés sont scolarisés, sans aucune discrimination, et en particulier dans les écoles indépendantes qui les accueillent suite à l’incapacité de l’école du secteur de les accueillir.

Anne Coffinier, Directrice générale de la Fondation pour l’école

Contact presse : Constance Prazel / +33(0)6.30.76.08.72. / constance.prazel@fondationpourlecole.org

La Fondation pour l’école, facilitatrice d’initiatives éducatives
La Fondation pour l’école est un acteur de la société civile engagé en France depuis 10 ans au service de l’amélioration de l’instruction et de l’éducation de tous les enfants. En soutenant le développement d’écoles indépendantes et la diffusion d’une culture de la liberté d’enseignement dans les établissements scolaires publics comme privés, la Fondation contribue à renforcer l’efficacité et la justice du système éducatif français dans son ensemble.
La Fondation a été reconnue d’utilité publique par le Premier ministre (décret du 18 mars 2008). Habilitée à abriter des « fondations sous égide » depuis 2011, elle héberge 11 fondations à ce jour.

Pour en savoir plus : http://www.fondationpourlecole.org/

Catégorie(s) : Actualités, Les Ecoles indépendantes, Vidéos • [ Permalien ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *